Logo Arche Ambroise Pare

Notre histoire, nos missions

Un peu d’histoire

Qui étaient Tante Thérèse et Tante Eva ? Dans ce 20ᵉ siècle de tortures, de hontes, de guerres qu’elles traversent en grande partie, elles affirment la réalisation d’une terre de respect, de soins et de résistance à tout ce qui peut séparer.

Pour elles, être infirmières, c’est vivre cet idéal que toute femme peut exercer dans sa vie quotidienne, tant privée que sociale.

Leur foi protestante commune s’exprime, pour l’une par un enthousiasme débordant et même irraisonnable, pour l’autre par la sagesse et la réflexion. Elles montent un projet, elles le réalisent, elles affirment leurs compétences devant des hommes, médecins ou responsables, longtemps sceptiques… La clinique-école de Lille est inaugurée en 1923 et s’appelle Ambroise Paré, du célèbre chirurgien du 16ᵉ siècle qui en devient la figure emblématique.

70 ans après, en 1993, l’école déménage pour intégrer de nouveaux bâtiments à Mons-en-Barœul et laisse place à la maison de retraite pour personnes âgées de l’Arche.

Depuis ces 10 dernières années, d’importants travaux de restructuration ont été finalisés : création d’un parking visiteurs, construction d’un nouveau bâtiment de 18 chambres, aménagement des extérieurs, mise aux normes incendie de l’ensemble de l’édifice, réfection intégrale de la grande salle d’animation, regroupement du pôle médical au 3ᵉ étage, création de 6 pièces de stockage au sous-sol de l’ancien bâtiment.

valeurs de l'EHPAD L'Arche de Lille

Missions et philosophie

Le respect de la vie : des soins appropriés au confort de chacun et le respect des volontés du résident.

Le respect du Résident : un établissement qui s’adapte aux besoins des résidents.

L’accompagnement : un accompagnement conjugué du résident et de ses proches, des échanges réguliers et fréquents avec les familles.

L’Hôte accueilli : un accueil privilégié qui conjugue geste d’attention (bouquet de fleurs, savon, bouteille d’eau, mot d’accueil …), entretien avec le médecin coordonnateur et le cadre de santé pour renseigner, informer, guider, mais aussi rassurer et apaiser.

L’écoute des besoins et des désirs : mise en œuvre régulière de lieux et de temps de parole (animation, présence d’un psychologue, Commission de la Vie Sociale …), mais aussi attention accordée aux préoccupations des familles qui contribue à la sérénité d’un établissement.

La volonté de recréer un environnement familier : des actions pour permettre au résident de se sentir chez lui, surtout dans son logement. D’ailleurs, l’appellation « logement » est préférée à celui de chambre. Ce lieu est respecté par tous les intervenants. Toute personne souhaitant y entrer doit d’abord frapper à la porte et attendre une réponse avant d’entrer, dans la mesure du possible.

Promouvoir l’autonomie : préserver, voire d’améliorer, si cela est possible, l’autonomie physique et intellectuelle du résident, le stimuler en évitant de faire à sa place ce qu’il peut encore faire, tout en l’encourageant (toilettes, déplacements, choix de ses intervenants : kiné, médecin traitant, coiffeur…).

Favoriser bien-être et quiétude : accorder une attention toute particulière sur l’apparence, la tenue vestimentaire, la coiffure, la barbe, les ongles, le maquillage… et prévenir la famille en cas de besoin. Proposer périodiquement, soit durant la toilette, soit durant un atelier d’esthétique, des soins de confort et de détente. Accroitre la fréquence des moments d’échange et de parole sous l’égide de la psychologue.

L’amélioration continue de la qualité : un accent mis sur la formation continue et l’information, qu’il s’agisse de l’information des familles, des résidents, du personnel de l’établissement. Mais aussi un engagement dans l’évaluation des pratiques et des connaissances du personnel, l’analyse des remarques qui résultent des échanges constructifs avec les familles et des différentes commissions : Conseil de la Vie Sociale, Commission d’animation, de restauration…

De même, afin de réaliser ses missions, l’EHPAD de Lille / L’Arche, a contractualisé des conventions de partenariats :

• Convention avec le Groupement des Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille (GHICL) : pour consultations gériatriques et consultations mémoire, hôpital de jour gériatrique, accès filière courte en court séjour gériatrique ou en SSR (demande par logiciel TRAJECTOIRE), et possibilité de faire intervenir équipe mobile gériatrique
• Convention avec Clinique de gérontologie hôpital Gériatrique « Les Bateliers » : consultation douleur, mémoire, néphro -gériatrie, soins palliatifs…
• Convention avec SANTELYS : établissement de santé activité HAD
• Réseau télémédecine avec le pôle gérontologique du CHRU de Lille (téléconsultation et télé expertise) pour avis psychogériatrique sur site
• Partenariat avec un cabinet dentaire et laboratoire d’audiologie.

L’établissement est adhérent à un réseau d’expertise dans le champ de la solidarité (URIOPSS).