Logo Arche Ambroise Pare

Qu’est-ce qu’une unité Alzheimer dans un Ehpad ?

Lorsqu’un de nos proches est touché par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée et doit être placé, il convient de choisir un établissement qui permet sa prise en charge. À l’heure actuelle, la majorité des Ehpad sont susceptibles d’accueillir des personnes âgées atteintes d’Alzheimer ou désorientées. Cet accompagnement peut s’effectuer dans les PASA (pôles d’activités et de soins adaptés) des Ehpad. Ces pôles admettent les personnes présentant des symptômes modérés et proposent des activités uniquement en journée. Dans le cas d’un hébergement, il faudra vous tourner vers les maisons de retraite médicalisées possédant une unité Alzheimer ou une UHR (unité d’hébergement renforcé) pour les troubles sévères.

 

Un hébergement dans un lieu rassurant

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer sont beaucoup plus exposées aux émotions qui les entourent. Le stress généré par ces émotions est difficilement contrôlable, c’est pourquoi le choix de leur lieu de vie est primordial pour les aider à ralentir le processus de la maladie. Les maisons de retraite Alzheimer sont pensées et agencées dans le but de créer un cadre rassurant et sécurisé. Un hébergement dans une ambiance sereine permettra de développer des points de repère et deviendra rapidement un environnement familier. Ce sentiment de confiance aura des effets positifs et favorisera l’autonomie du résident. C’est également le fil conducteur qui est utilisé pour former le personnel des unités Alzheimer.

Du personnel formé et motivé

Le personnel des PASA, unités Alzheimer et UHR sont formés pour accompagner les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pendant leur séjour. Et au-delà des soins médicaux, c’est surtout la bienveillance et le soutien qui sont mis en avant dans leur formation. L’équipe soignante apprend à s’occuper de chaque personne dans sa globalité, avec ses peurs, ses sentiments et son caractère. Un résident présentant des troubles du comportement n’en reste pas moins un être humain unique qui doit être considéré en tant que tel. Le personnel soignant est capable d’aider les malades dans les actes de la vie quotidienne, mais aussi de les stimuler suffisamment pour que la maladie n’évolue pas trop rapidement. Cette empathie favorise le lien de confiance entre les soignants et les résidents qui reste l’élément crucial pour combattre les symptômes d’Alzheimer.

Une prise en charge appropriée

Pour des conditions de travail optimales, une unité Alzheimer accueille un petit nombre de personnes. Elle dispose d’une équipe complète regroupant plusieurs professions, aide-soignant, infirmier, psychologue, kinésithérapeute, ergothérapeute, animateur, agent d’entretien… Le médecin coordonnateur se chargera d’évaluer le stade de la maladie en se servant des informations fournit par le médecin traitant et assurera le suivi médical. Le personnel médical pourra ainsi apporter des soins et proposer des activités appropriés et personnalisés au résident. La sécurité est également très présente dans les maisons de retraite Alzheimer. Les portes d’entrée sont fermées par digicode pour éviter les risques de fugue et les unités sont équipées de vidéosurveillance. Tout est mis en œuvre pour que l’accompagnement du malade se passe dans les meilleures dispositions possibles.

Des activités stimulantes

La maladie d’Alzheimer et maladies apparentés ont toutes un point commun, elles s’attaquent aux connaissances acquises et les font disparaître plus ou moins rapidement en fonction des personnes. Bien qu’il n’y ait pas de traitement pour les guérir, pratiquer des activités stimulantes et variées permet de ralentir l’évolution de ces maladies, voire de les faire reculer. Les unités Alzheimer proposent chaque jour de nouveaux ateliers afin de solliciter les différentes mémoires du cerveau. Parmi eux, vous retrouverez les jeux de réflexion, le jardinage, la gymnastique douce, les ateliers discussion ou encore les ateliers cuisine. Ces activités sont toujours adaptées aux goûts et au niveau de chaque résident pour favoriser le sentiment de réussite et les encourager à poursuivre leurs efforts.

L’unité Alzheimer de l’Arche à Lille

À l’Ehpad Lille, une unité de vie protégée (UVP) de 10 chambres accueille les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et désorientées. Cette unité a été aménagée dans un décor chaleureux et sécurisé, afin d’offrir un accompagnement de qualité aux résidents. Une équipe à l’écoute qui remet l’humain au cœur de ses préoccupations et formée pour comprendre et soutenir au mieux les malades d’Alzheimer.